Comment perdre du poids avec le jus de Noni ?

0
24

Encore peu connu en France, mais très apprécié outre-Manche, le noni est consommé pour de nombreuses raisons, comme soulager les crises hémorroïdaires, traiter les infections, booster la nutrition, …. Et en plus, c’est un « bon complément » pour perdre du poids ! Mais quel est ce médicament miracle qui vous fera perdre du poids ?

Qu’est-ce que le noni ?

Le noni est un arbuste de la famille des Rubiacées, originaire des îles du Pacifique, de Polynésie, d’Asie et d’Australie. Son nom scientifique est Morinda citrifolia. Les anglo-saxons l’appellent noni ou Indian mulberry, sinon il est communément appelé noni ou nono.

Les parties comestibles du noni sont les fruits, les feuilles et les racines. Elles sont utilisées dans la pharmacopée polynésienne depuis plus de 2000 ans. Le fruit est le plus pratique à consommer : La pulpe est souvent extraite pour en faire un jus.

1. description

Le fruit a la forme d’une pomme de terre blanchâtre avec une légère teinte verte.

Sa peau est rugueuse comme celle de l’ananas. Plus sa couleur tend vers le blanc-jaune, plus le fruit est mûr et juteux.

Il a une odeur forte et un goût aigrelet avec un arrière-goût plus ou moins prononcé.

Lorsqu’il est mûr, son goût est toutefois plus doux. Lorsqu’on l’ouvre, l’intérieur du fruit ressemble à l’aspect d’une figue ou d’une goyave : les graines sont décentrées et la chair est plus ou moins répartie au centre et entre les graines.

Les feuilles sont ovales avec un bout pointu et des nervures simples.

2. vertus

Le noni est riche en nutriments, il contient du fer, des protéines, de la vitamine C, du zinc, du calcium, du potassium et est riche en fibres.

Les propriétés thérapeutiques du noni sont encore controversées en Europe, car les études sur le noni sont récentes et ne sont pas encore reconnues scientifiquement.

Cependant, les Polynésiens et leurs consommateurs lui attribuent plusieurs vertus, à savoir : renforcement de l’immunité, lutte contre l’irritabilité et la nervosité, forte action anticoagulante, action analgésique et anti-inflammatoire (moins forte que le sulfate de glucosamine). En Inde, le noni est surnommé « l’aspirine des anciens ».

En outre, le noni favorise la perte de poids.

Le noni peut aider à perdre du poids.

La consommation de noni stimule l’élimination des déchets et des toxines de l’organisme et inhibe l’absorption des graisses grâce à ses nombreux nutriments, notamment sa teneur élevée en fibres.

1. Le noni, souvent appelé « fruit miracle ».

L’aspect le plus difficile d’un régime pour perdre du poids est de gérer les sensations de faim. Il est plus simple de combattre les envies si l’on consomme un repas ou une substance qui les supprime. Le noni est riche en fibres, ce qui aide le corps à conserver une sensation de satiété.

En effet, les fibres remplissent l’eau dans l’estomac et provoquent un effet de satiété. Le noni est donc un bon complément en cas de restriction alimentaire.

Un autre avantage du noni est qu’il réduit l’absorption dans les intestins. En effet, lorsque le noni est consommé, les graisses et les glucides entrent en compétition avec le bol alimentaire. Il en résulte une réduction des calories ingérées, de l’ordre de 5 à 10%. Et si l’on consomme plus de calories qu’on n’en absorbe, le corps puise dans ses réserves et le résultat est une perte de poids.

2. Perdre du poids avec le noni

Après avoir limité l’apport calorique, les fibres de noni attirent les graisses et les glucides, qui sont ensuite éliminés par l’organisme grâce à une production fécale accrue. Cela favorise une meilleure élimination des toxines et une régulation du transit intestinal.

Une bonne élimination des déchets évite les ballonnements et la constipation, qui peuvent entraîner la formation de graisse au niveau du ventre. Une bonne élimination des flatulences et un bon transit intestinal favorisent un estomac d’appartement.

Le zinc, un antioxydant présent dans le noni, est également connu pour favoriser la perte de poids. Associé à l’aluminium (également présent dans le noni), le zinc favorise l’élimination des déchets.

Bon à savoir sur le noni :

1. Le jus de noni

Bien que le noni soit disponible sous forme de gélules, sa vente sous cette forme est poursuivie en France. Il est donc conseillé d’acheter le jus de noni tel quel ou de le fabriquer soi-même.

Selon les recommandations citées dans la littérature, le noni doit être pris quotidiennement pendant 2 à 3 mois pour percevoir ses effets bénéfiques. Les statistiques montrent que 25% des consommateurs ressentent les effets positifs après 1 mois, 50% d’entre eux après 2 à 3 mois et 95% d’entre eux après 3 mois.

Le jus de noni se prend de préférence à jeun, 20 à 30 minutes avant un repas et en deux phases : une phase de guérison et une phase d’entretien. La consommation est plus élevée dans la phase de guérison, puis diminue progressivement dans la phase d’entretien. Pour un adulte, par exemple, il est recommandé de prendre une cuillère à soupe 3 fois par jour pendant la phase de guérison et 2 fois pendant la phase d’entretien.

Les anges de Victoria’s Secret sont connus pour avoir un corps de rêve. L’un des mannequins, Miranda Kerr, confie qu’elle fait beaucoup d’exercice et mange sainement pour entretenir sa silhouette ; son petit plus : boire du jus de noni, qu’elle consomme depuis plus de 11 ans !

2. Comment fait-on du jus de noni ?

Pour faire du jus, il suffit de faire bouillir le fruit dans de l’eau jusqu’à ce que la pulpe ramollisse. Ensuite, il faut réduire le bouillon en purée et le filtrer. Le résultat est un jus épais, de couleur caramel, qui peut être bu pur ou dilué.

Pour personnaliser le goût, vous pouvez ajouter du thym, du citron, du miel, … selon vos préférences.

La fermentation peut également être utilisée pour générer du jus de noni. Pour ce faire, le fruit doit être séché au soleil. Laissez le noni dans un récipient hermétique au soleil pendant 6 à 8 semaines jusqu’à ce que la pulpe devienne translucide et délicate et que le fruit dégage une odeur pour produire un jus de couleur caramel clair.

Après avoir filtré le jus, stérilisez-le pendant 30 minutes. Vérifiez qu’il ne contient pas d’eau. Attendez que la décoction refroidisse avant de préparer le jus.

3. Précautions

Les études sur le noni étant encore trop récentes, l’AFSSA en France ne reconnaît le nono ou noni que comme  » une plante polynésienne… dont le fruit est utilisé pour préparer le jus de noni « . Pour l’AFSSA, il ne s’agit donc que d’un fruit exotique qui n’a qu’un effet placebo et dont les vertus thérapeutiques restent à prouver.

En raison de sa forte teneur en potassium, le noni est déconseillé aux personnes souffrant de problèmes hépatiques et rénaux. Il contient également une quantité élevée de glucose, ce qui doit être pris en compte dans le cadre d’un régime hypoglucidique ou en cas de diabète.

Enfin, en raison d’un manque de données, il est recommandé d’éviter le noni pendant la grossesse et l’allaitement. Bien que dans son pays d’origine, le noni soit consommé par les femmes après l’accouchement pour retrouver rapidement leurs forces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici